Adolphe Sylvain s'est arrêté à Tahiti en 1946. Jusqu'en 1991, il photographie la Polynésie. Il nous reste ses photographies d'une rare beauté, notamment celles des vahinés qu'il a largement contribué à mythifier dans le monde. Observez les gouttes d'eau du lagon perler sur les peaux de ces jeunes filles fleuries...

Photo de la femme du photographe Jeanine Tehani Sylvain, pendant le tournage des Mutinés de la Bounty en 1960, à qui l'ont doit cet album de photos d'une rare beauté.