Sur la route des lagons turquoises, nous avons traversé la Forêt d’Emeraude et découvert des trésors pour la peau, les cheveux, que les Indiens utilisent en soins depuis toujours: des plantes rares, des résines de bois, des fruits gorgés de vitamines (Le Camu-Camu par exemple, prononcez Camou Camou, contient 60 fois plus de vitamine C qu’une orange). Rendez vous compte ! L’Amazonie, 4 fois plus grande que la France, propose plus d’espèces végétales que la planète tout entière.

Le déclic s’est produit avec notre rencontre avec Guayapi Tropical, une société française fondée en 1990 par Claudie Ravel. Elle s’engage sur un principe simple : en collaborant avec les tribus, directement, économiquement, nous leur offrons les moyens de résister face à l’homme destructeur. Ses habitants peuvent se défendre dans cet environnement naturel qu’ils connaissent depuis des générations. En travaillant leur terre, ils la préservent. En récoltant ses fruits, ils nous offrent le meilleur des richesses de l’Amazonie.

Voici la gamme cosmétique Guayapi issu d'un commerce très équitable : Borojo, Acérola, Urucum, Copaiba, Jojoba, des sonorités exotiques qui résonnent comme un nouveau voyage. Bonnes découvertes.